Je reviens vers vous…!

je ne sais pas ce qui s’est passé… Le « blogmaster » Christian a laissé « pirater » mes chroniques par des gens que je ne connais même pas… L’abbé Vue, le Père Rim(ailleur)…

Si bien que je n’ai pas pu vous expliquer clairement les choses…

Moi c’est la première fois que je peux me glisser à l’intérieur d’un Chapitre alors je découvre. C’est intéressant…  (enfin j’espère que ça le sera aussi pour vous). Tiens comment travaillent-ils ?

Il y a en assemblée (c’est tout le monde). Ça, c’est dirigé par Paul qu’on appelle le « facilitateur »… J’avais cru  entendre qu’il était « clarinétiste »… On m’a expliqué que non, qu’il était « clarétien » c’est quelque chose comme « picpucien » mais c’est une autre famille fondée par St Antoine-Marie Claret  ! Le père Spicace qui suit les travaux pour un autre réseau et qui a beaucoup d’expérience m’a dit  que  ce n’était pas toujours facile d’être facilitateur. Chapeau à lui !  (à Paul… pas au père Spicace !). Heureusement il a, pour l’aider, un « comité directeur » du Chapitre. Ce comité est présidé par le Supérieur Général, il y a le facilitateur et quatre autres membres qui ont été élus le premier jour. Ils se réunissent tous les soirs, font le point et organisent  le jour suivant…

Il y a aussi des travaux en groupes :

–          Par  groupes linguistiques…ça c’est plus facile à comprendre ! Trois langues : anglais, français, espagnol… L’avantage c’est qu’il n’y a pas besoin de traduire… Parce qu’en assemblée, chacun parle dans une des trois langues (pas toujours sa langue maternelle… Le Père Général nous a dit, au début,  qu’il y avait 20 pays représentés et 13 langues maternelles… Et encore comme il ne savait pas que j’étais là, caché, il n’a pas compté mon patois). Heureusement il y a des traducteur (1 c’est pour ça que je n’ai pas mis d’ »s ») et traductrices (5)… 2 pour chaque langue !

–          Par « Conférences interprovinciales »… C’est comme ça que les « picpuciens » appellent le regroupement des « provinces » plus ou moins par aire géographique. La CAP (Asie et Polynésie Française) ; la CIAL (Amérique Latine), la CEA (l’Europe et la province d’Afrique), et l’USC… la conférence des provinces des USA.

–          Les commissions : ce sont des groupes que se sont  donnés  les participants au Chapitre pour rendre plus facile le travail  et la vie (commissions de rédaction des textes… ; commission de liturgie…) et d’autres pour la rendre plus agréables (commission de loisirs…)

Au service du Chapitre il y a aussi les frères qui travaillent, durant l’année,  au service de toute la Congrégation, le secrétaire général, Rémi, l’économe général, Ed, le postulateur général (Alfred)… sans oublier Maria la secrétaire dévouée et efficace…

Ça commence tous les matins à 7h… La messe avec les sœurs  (un peu tôt non ? surtout pour moi parce que je dois descendre avant tout le monde pour qu’on ne me voie pas). Chaque matin c’est une surprise car c’est chaque jour un groupe différent… et là parfois ils mettent des chants ou des prières dans les langues maternelles des sœurs ou des frères, en japonais, en indonésien, en lingala, en tahitien, en néerlandais, en polonais, en indi, en allemand, en portugais, en guarani, en quechua…

Les sessions du Chapitre (pour les frères) vont de 9h à 12h30 et de 15h30 à 18h30 avec à chaque fois une récré d’une demi-heure.

Et sœurs et frères  terminent  la journée par un temps d’adoration ensemble… Là aussi il y a des efforts de « déco » en fonction du groupe qui prépare…

Sœurs et frères se retrouvent pour les repas… sauf le petit déjeuner… peut-être parce que les sœurs ont des croissants et les frères pas ? Je poserai la question  au père Spicace…

Si vous avez une curiosité particulière … et que je puisse y répondre – parce que, même si comme clandestin  je ne  suis pas tenu par un devoir de réserve,  je ne peux hélas pas me glisser partout,- posez votre  question sur le blog  là où c’est dit : laissez un commentaire !

A une autre fois si les « pirates » n’envahissent pas mon espace…

Votre  toujours père Iscope

Publicités