Vous pouvez voir la liste des participants au chapitre des frères                              en cliquant ci-dessous, sur le site en espagnol, chercher « participantes… »

http://gcsscc2012esp.wordpress.com/

 

Vision sur le Chapitre Général

Le Chapitre Général a bel et bien commencé comme prévu. La messe d’ouverture a été célébrée par le Supérieur Général. La journée d’intégration et la retraite viennent de se terminer. Aujourd’hui nous commençons le séminaire sur la mission. Durant trois jours nous allons réfléchir sur l’histoire de Dieu, l’histoire de la Congrégation et l’histoire personnelle. Cela nous aidera à reconnaitre la réalité de la Congrégation et son histoire. Afin de définir le travail à faire pour la mission de la Congrégation durant les six prochaines années. Malgré nos différentes sensibilités, nous sommes tous conscients de notre responsabilité devant Dieu et devant les frères et sœurs qui ne sont pas présents /es ici à Rome. Nos réflexions sur la mission de la Congrégation puissent être un temps privilégié pour le renouvellement spirituel et missionnaire. Etre capable d’oser grand comme le monde ou encore avoir le zèle missionnaire qui va au de là de nos frontières.

Nous sommes très contents de son déroulement jusqu’à présent parce qu’il règne vraiment un climat de fraternité et l’esprit de famille entre nous Frères et Sœurs. La Congrégation n’est pas seulement là où nous sommes, mais elle est plus grande et avec diverses sensibilités. La procédure et la programmation des différents thèmes sont importantes à souligner. Parce que le point le plus important n’est pas seulement les élections du Supérieur Général et des conseillers. C’est un travail de foi, d’écoute de la volonté de Dieu et d’espérance. La prise de conscience de la dimension spirituelle de toute la Congrégation, de la réalité dans son ensemble et des différentes décisions pour les six prochaines années. Et après chercher les frères disponibles d’animer toute la Congrégation selon l’esprit du Chapitre Général.

Comme le souligne cette sagesse : « Pour que les aveugles puissent se faire une idée sur l’éléphant, chacun doit dire la partie qu’il a touchée ».

Jean-Blaise Mwanda, RDC – Congo Kinshasa

Publicités