Dans son homélie, en espagnol, le Supérieur Général indique que c’est une grâce pour nous d’ouvrir ces Chapitres par la célébration du Bx  Eustaquio.

“Nous nous souhaitons mutuellement Santé et Paix… Celui qui donne la Paix, c’est Jésus ; celui qui donne la santé, c’est Jésus”  souligne  Javier.

“ En suivant le texte de l’Evangile que je viens de proclamer, la guérison de la belle-mère de Simon Pierre, nous découvrons que ce texte offre un parallèle avec nos Chapitres Généraux.

Jésus entre dans la maison de ses disciples… Nous autres nous entrons, pour un mois, dans cette maison. Qu’il serait bon que Jésus  entrât aussi pour nous mettre en esprit de service. Qu’il nous fasse nous lever, qu’il  nous aide à mieux servir”.

Poursuivant sa méditation le P. Javier observe ce que rapporte  l’Evangile : il y a  du monde à l’intérieur de la maison, il y a  du monde à l’extérieur de la maison.  Tous cherchent  Jésus. Ils ont compris que Jésus est source de santé  et de paix.

“En cela nous ne sommes pas comme Jésus”, remarque le Supérieur Général

“ Il y a à l’extérieur (de cette maison, de nos maisons), un monde qui souffre et qui cherche la source de santé et de paix, qui cherche Jésus ;  il y a un monde de guerre, de pauvreté, de souffrance… Ce monde, en général,  ne vient pas à nous.”          Parler de mission aujourd’hui, cela signifie, pour nous,   aller chercher ceux qui souhaiteraient se rassembler autour de la maison où est la source de santé et de paix, où est Jésus.”

Puis Javier développe une autre idée en relation à l’Evangile du jour : “Partons ailleurs…” dit Jésus à ses disciples. La question pour nos chapitres généraux pourrait être : “Seigneur, où irons-nous avec Toi  ?” Si nous repartions de nos chapitres comme nous y sommes entrés, ce serait une triste chose.”

“Nos chapitres doivent nous aider, nos deux branches de la Congrégation, à nous mettre en marche;   Jésus  nous invite à partir ailleurs ; c’ est une invitation à ouvrir nos oreilles, nos esprits et nos cœurs.”

Le Père termine son homélie en reprenant les trois conseils de la lettre de st Paul aux Romains  (Rom 12,3-13) que nous avons entendu comme première  lecture :

a)     Soyons humbles ; ne soyons pas orgueilleux parce que l’orgueil détruit la communion.

b)     Formez un seul Corps. Nous sommes un seul corps dans le Christ. Chacun existe en relation aux autres membres… Formons un corps dans l’Eglise puisque l’Esprit de Dieu l’a voulu ainsi.  Nous devons construire la communion à partir de ce don essentiel qu’est l’amour. Que votre charité soit sincère.

c)      “Que l’Espérance vous rende joyeux” En dépit de nombreux problèmes et faiblesses nous nous appuyons sur l’espérance  qui nous vient de Jésus-Christ avec une joie qu’on ne peut nous enlever. Que l’espérance  nous rende joyeux.”

(traduction : Jean-Claude Marjou)

Publicités